Consultation et relations avec la collectivité

Le programme de consultation des Autochtones et de relations avec les collectivités de L’Impériale vise à établir des relations et à maintenir un dialogue permanent avec les dirigeants autochtones et les membres des collectivités en s’informant sur les pratiques traditionnelles, les processus décisionnels, les activités culturelles et les langues, et en les valorisant.

Bien que notre objectif soit d’entamer des conversations dès le début de la planification de nos projets afin de disposer de suffisamment de temps pour examiner les réactions et collaborer à des mesures d’atténuation, ce sont les relations et les liens établis au fil du temps qui nous permettent de partager utilement des idées et des occasions mutuellement bénéfiques.

Nos excuses aux voisins autochtones de notre exploitation de Kearl

En mars 2023, l’Alberta Energy Regulator a délivré à L’Impériale une ordonnance de protection de l’environnement à la suite de deux incidents liés à l’eau industrielle survenus à notre exploitation minière de Kearl. Pour les deux incidents, à ce jour, rien n’indique la présence de répercussions négatives sur les populations de poissons des systèmes fluviaux à proximité ou de risques pour l’eau potable des communautés locales. Auparavant, notre approche de communication avec les collectivités autochtones ne répondait pas à leurs attentes, ce qui a contribué à susciter la peur, la confusion et la colère au sein de ces collectivités.

L’Impériale continue de collaborer directement avec les chefs autochtones et d’autres membres de la collectivité pour répondre aux questions, fournir des renseignements et rétablir la confiance. Nous avons organisé de nombreuses visites de sites, des séances d’information et des visites communautaires. Nous avons communiqué nos plans d’atténuation et de surveillance aux collectivités et leur avons proposé de réaliser leurs propres examens indépendants de notre travail technique. Nous sollicitons également l’avis des collectivités sur nos projets d’amélioration de la communication à l’avenir.

« Je déplore ce qui s’est passé et, au nom de toute la compagnie, je présente mes plus sincères excuses », a déclaré Brad Corson, président et PDG de L’Impériale. « Nous avons brisé la confiance avec ces incidents et en manquant à notre engagement de communiquer suffisamment avec les collectivités autochtones voisines. Je sais que le processus pour rétablir la confiance prendra du temps et nécessitera de l’écoute et de l’apprentissage de notre part. À L’Impériale nous sommes tous dévoués à accomplir cette tâche importante. »