Déclaration de L’Impériale sur la main-d’œuvre et le lieu de travail

L’Impériale s’engage à créer un environnement de travail positif, productif et favorable dans l’ensemble de ses activités.

Article

Déclaration de L’Impériale sur la main-d’œuvre et le lieu de travail
La compagnie a des programmes établis depuis longtemps pour attirer, former et retenir une main-d’œuvre hautement talentueuse qui est représentative des régions où elle exploite ses activités. L’Impériale attache une grande importance à la qualité exceptionnelle et la diversité de ses employés.

Peu importe où nous menons nos activités, certains principes s’appliquent de façon cohérente aux relations de la compagnie avec ses employés et à ses attentes en matière de comportement au travail. Les normes de conduite professionnelle de L’Impériale fournissent un cadre et des politiques connexes pour des activités responsables. Ces politiques sont conformes à l’esprit et à l’intention de la Déclaration de 1998 relative aux principes et droits fondamentaux au travail de l’Organisation internationale du Travail; à la Convention sur le travail forcé, 1930; à la Convention concernant l’abolition du travail forcé, 1957; à la Convention concernant l’interdiction des pires formes de travail des enfants, 1999; et à la Déclaration sur la justice sociale pour une mondialisation équitable (2008); ainsi qu’aux autres lois et règlements du Canada. En vertu de la Déclaration de l’OIT, les États membres sont tenus de promouvoir et de mettre en pratique les principes suivants :

  • la liberté d’association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective;
  • l’élimination de toutes formes de travail forcé ou obligatoire;
  • l’abolition du travail des enfants; et
  • l’élimination de la discrimination en matière d’emploi et de profession.

L’Impériale soutient ces principes et élabore et met en œuvre des politiques, des procédures et des pratiques appropriées compte tenu des lois applicables et des circonstances particulières afin d’atteindre les objectifs énoncés dans la Déclaration de l’OIT, tel qu’il est indiqué ci-dessous.

Liberté d’association et reconnaissance du droit de négociation collective

L’Impériale reconnaît et respecte le droit des employés d’adhérer à des associations et de choisir des organisations représentatives pour engager des négociations collectives d’une manière qui soit conforme aux lois, règles et règlements applicables ainsi qu’aux pratiques locales, selon le cas.

Élimination du travail forcé ou obligatoire

L’Impériale n’a pas recours au travail forcé ou obligatoire, y compris par la main-d’œuvre carcérale. L’Impériale recrute ses employés et leur offre des conditions de travail qui sont conformes aux lois et règlements applicables, y compris le paiement d’un salaire et la prestation d’avantages ainsi que des conditions de travail sécuritaires.

Abolition du travail des enfants

L’Impériale interdit l’utilisation d’enfants dans sa main-d’œuvre dans l’ensemble de ces activités. Tous les employés de L’Impériale ont dépassé l’âge légal de l’emploi au Canada.

Élimination de la discrimination et du harcèlement en milieu de travail

Les normes de conduite professionnelle de L’Impériale comprennent une Politique d’égalité d’accès à l’emploi, qui stipule, en partie, ce qui suit :

L’Impériale a pour politique d’offrir des chances égales d’emploi, conformément aux lois et règlements pertinents, aux personnes qui ont les compétences requises pour exécuter le travail.

Les normes de conduite professionnelle comprennent aussi une Politique sur le harcèlement au travail qui interdit toute forme de harcèlement au travail dans le but de créer un environnement de travail qui favorise le respect mutuel entre les employés. L’Impériale a pour politique de fournir un environnement exempt de violence, de menaces et d’intimidation envers les travailleurs.