Passer au contenu principal
Recherche

Nouvelles

L’Impériale dégage 479 M$ au troisième trimestre de 2015

Calgary, le 30 octobre 2015

  • Hausse de la production du secteur Amont de 26 %, total trimestriel le plus élevé depuis plus de 10 ans
  • Les activités de gestion de frais ont généré des économies de 1,1 G$ en cumul annuel
  • La génération de liquidités a surpassé les exigences en matière de capital et les dividendes de plus de 300 M$
 

Troisième trimestre

    Neuf mois    
(en millions de dollars, sauf indication contraire) 2015 2014 % 2015 2014 %
Bénéfice net (PCGR des États-Unis) 479 936 (49) 1 020 3 114 (67)
Bénéfice net par action ordinaire - compte tenu d’une dilution (dollars) 0,56 1,10 (49) 1,20 3,66 (67)
Dépenses en immobilisations et frais d’exploration  1 142 1 434 (20) 3 011 4 066 (26)

Le rendement de l’Impériale au troisième trimestre fait foi de nos priorités : l’accent sur les fondamentaux de nos activités de base, la réalisation de la pleine valeur de nos investissements récents pour l’expansion du secteur d’Amont et la réduction significative des frais dans un contexte économique difficile.

« Les résultats étayent notre capacité à mettre en exécution notre stratégie de croissance du secteur Amont à long terme, tout en réagissant au contexte actuel du prix des produits de base », déclare Rich Kruger, président du conseil, président et directeur général. « Cette année vise une création de croissance du secteur Amont inégalée et générera de la valeur pour les décennies à venir. En même temps, nous avons réduit nos coûts d'exploitation et en capital de plus de un milliard de dollars par rapport aux versions préalables du plan, afin de renforcer nos activités et améliorer notre résilience au sein du contexte économique actuel. »

La société a obtenu ces réductions de coûts grâce à une amélioration de la sélection des nouveaux investissements en capital, une vérification accrue de toutes nos dépenses d’exploitation et un engagement continu envers les fournisseurs et les sous-traitants afin d’améliorer l’efficacité et la productivité.

« Plus particulièrement, les coûts unitaires décaissés en Amont au cours du trimestre étaient presque 25 % inférieurs à ceux de notre moyenne annuelle en 2014 », ajoute M. Kruger.

Parmi les autres faits saillants du trimestre, ajoutons une production moyenne de 386 000 barils d’équivalent pétrole brut par jour, en hausse de 12 %, ou 42 000 barils par jour, comparativement au deuxième trimestre de 2015, et en hausse de 26 %, ou 79 000 barils par jour, du troisième trimestre de 2014. Le bénéfice du trimestre s’est chiffré à 479 M$, ou 0,56 $ par action, une baisse de 49 % par rapport à la période correspondante en 2014, attribuable à la baisse du prix mondial du pétrole brut. Un robuste rendement financier des secteurs de l’Aval et des Produits chimiques continue d’étayer la valeur du modèle de gestion intégré de l’Impériale. Le flux de trésorerie des activités d’exploitation s’est établi à 1 104 M$, ou 1,30 $ par action, et a surpassé les exigences de capital et les dividendes versés de plus de 300 M$.

Cliquer ici pour lire nos résultats estimatifs financiers et d'exploitation.

Même après plus d'un siècle d'existence, l'Impériale demeure un acteur majeur dans la promotion de la technologie et de l'innovation visant à mettre en valeur les ressources énergétiques du Canada de façon respectueuse. Principal raffineur de produits pétroliers du Canada, producteur incontournable de pétrole brut et de gaz naturel, producteur clé de produits pétrochimiques et chef de file dans la distribution de carburant à l'échelle du pays, notre compagnie continue de viser les normes les plus élevées qui soient, et ce, dans tous les secteurs d'activité.

Fermer