Passer au contenu principal
Recherche

Nouvelles

Vendredi 27 Oct. 2017  

L’Impériale communique ses résultats financiers et d’exploitation du troisième trimestre 2017

  • Accroissement de la production du secteur Amont de 18 % par rapport au deuxième trimestre de 2017
  • Les ventes de produits pétroliers de 500 000 barils par jour demeurent à des niveaux quasi inégalés
  • Versement de 386 millions de dollars aux actionnaires sous forme de dividendes et de rachats d’actions

Troisième trimestre   Neuf mois
en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire 2017 2016 % 2017 2016 %
Bénéfice (perte) net (PCGR des États-Unis) 371 1003 (63) 627 721 (13)
Bénéfice (perte) net par action ordinaire
- compte tenu d'une dilution (en dollars)
0,44 1,18 (63) 0,74 0,85 (13)
Dépenses en immobilisations et frais d'exploration 159 205 (22) 455 948 (52)

Au cours du troisième trimestre de 2017, l’Impériale a enregistré un bénéfice net de 371 millions de dollars, contre un bénéfice net de 1 003 millions de dollars pour la même période en 2016. Les résultats de 2016 comprennent un gain de 716 millions de dollars (0,84 $ par action) provenant de la vente de stations-service.

« Au troisième trimestre, le rendement d’exploitation des activités dans les secteurs Amont et Aval a été solide et s’est amélioré considérablement en comparaison à celui du deuxième trimestre de 2017. L’Impériale continue à mettre l’accent sur les fondamentaux de ses activités de base et à réaliser des progrès sur le plan des priorités stratégiques dans le but de maximiser la valeur de ses actifs intégrés », a déclaré Rich Kruger, président du conseil, président et chef de la direction. 

La production brute d’équivalent pétrole du secteur Amont s’est établie à 390 000 barils par jour au troisième trimestre, soit 18 % de plus qu’au deuxième trimestre de 2017, en raison de l’augmentation des volumes de production dans chacun des actifs importants de l’Impériale. Au cours du trimestre, la production de Kearl s’est établie à 182 000 barils par jour (la part de l’Impériale se chiffrant à 129 000 barils), incluant l’incidence des activités de redressement programmées, alors que l’amélioration de la fiabilité se poursuit. La compagnie a optimisé les activités d’entretien prévues pour mettre en œuvre des améliorations, conformément au plan d’amélioration de la fiabilité de Kearl. Syncrude a repris ses activités après l’incendie dans l’unité de valorisation Syncrude à Mildred Lake survenu au début du trimestre et a maintenu des volumes de production élevés par la suite.

Le secteur Aval de l’Impériale a continué d’afficher des résultats solides. Les ventes de produits pétroliers sont demeurées à des niveaux quasi inégalés, témoignant de l’importance que l’entreprise accorde à la conclusion d’ententes d’approvisionnement à long terme avec des clients importants. Au troisième trimestre, l’Impériale a élargi son offre au chapitre des marques en lançant les premières stations-service Mobil au Canada et a en même temps poursuivi la conversion de ses sites de transport par camion Husky à la marque Esso. Ces mesures sont motivées par la stratégie de l’Impériale visant à accroître ses points de vente et à ajouter de la valeur dans le cadre de ses activités d’approvisionnement et de commercialisation de carburants de marque.

« Nous mettons l’accent, dans l’ensemble de l’entreprise, sur l’optimisation de notre modèle d’affaires intégré et sur l’exploitation des débouchés commerciaux sur le marché », ajoute M. Kruger. « L’Impériale fait preuve de résilience dans l’ensemble du cycle des affaires et demeure bien placée pour créer de la valeur à long terme pour ses actionnaires. »

Après plus d’un siècle, l’Impériale reste un meneur de l’industrie en appliquant la technologie et l’innovation pour développer les ressources énergétiques canadiennes de manière responsable. En tant que principal raffineur de pétrole, important producteur de pétrole brut et de gaz naturel, un producteur pétrochimique clé et principal distributeur de combustibles du Canada, notre compagnie s’engage à respecter des normes élevées dans tous ses secteurs.

Fermer