Passer au contenu principal
Recherche

Nouvelles

Jeudi 22 Juin 2017  

L'Impériale maintient son engagement à apporter une valeur à long terme pour les actionnaires

Calgary, Alberta – Le 22 juin 2017 – La Compagnie Pétrolière Impériale Limitée a annoncé aujourd'hui qu'elle avait obtenu le consentement définitif de la Bourse de Toronto relativement à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (« offre publique de rachat »), en vue de racheter jusqu'à 3 % de ses 846 530 905 actions ordinaires en circulation en date du 13 juin 2017, soit un maximum de 25 395 927 actions, au cours des 12 prochains mois. Ce maximum sera réduit du nombre d'actions achetées d'Exxon Mobil Corporation (ExxonMobil), l'actionnaire majoritaire de L'Impériale, comme il est décrit ci-après.

Le nouveau programme d'une durée d'un an débutera le 27 juin 2017 et prendra fin lorsque la compagnie aura acheté le nombre maximal d'actions autorisé, ou le 26 juin 2018.

« Notre objectif est d'apporter une valeur pour les actionnaires sur toute la durée du cycle économique, en investissant dans des possibilités de croissance intéressantes et en versant un dividende fiable et croissant, avec l'appoint d'un programme de rachat d'actions souple, indique Rich Kruger, président du conseil, président et chef de la direction de Compagnie Pétrolière Impériale. La compagnie a racheté environ 50 % des actions en circulation depuis 1995 et remboursé environ 10 milliards de dollars aux actionnaires, sous forme de dividendes et de rachats d'actions depuis 10 ans. »

La trésorerie de L'Impériale dépasse régulièrement ses besoins d'exploitation et d'investissement courants. Après avoir évalué d'autres moyens de distribuer l'excédent de trésorerie aux actionnaires, les membres du conseil d'administration de L'Impériale ont déterminé qu'il est dans l'intérêt de la compagnie et de ses actionnaires de pouvoir acheter des actions en vertu de l'offre publique de rachat. L'offre publique de rachat permet de rééquilibrer la structure du capital de L'Impériale tout en distribuant une partie des réserves de sa trésorerie aux actionnaires qui choisissent de participer en vendant leurs actions. De plus, l'offre publique de rachat sera utilisée pour éliminer l'effet dilutif des émissions d'actions dans le cadre du régime d'octroi d’unités des actions assujetties à des restrictions de L'Impériale.

ExxonMobil sera autorisée à vendre ses actions à L'Impériale sans être assujettie, mais en parallèle, aux dispositions de l'offre publique de rachat afin de maintenir sa participation à environ 69,6 %. ExxonMobil a informé L'Impériale de son intention de participer au nouveau programme, comme elle l'a fait par le passé.

Tous les achats d'actions se feront par l'intermédiaire de la Bourse de Toronto, ainsi que par celui d'autres bourses et marchés publiés désignés au Canada. Les actions achetées dans le cadre de l'offre publique de rachat redeviendront des actions autorisées, mais non émises.

Le 13 juin 2017, le nombre d'actions ordinaires émises et en circulation de la Compagnie Pétrolière Impériale Ltée s'élevait à 846 530 905 actions. Le nombre quotidien moyen d'actions ordinaires de L'Impériale négociées au cours des six derniers mois civils précédant la date de la présente annonce s'établissait à 629 785 actions par jour. En vertu du nouveau programme, la limite de négociation quotidienne sera de 157 446 actions, ce qui représente 25 % du volume quotidien de négociation de L'Impériale.

Le consentement signale le prolongement du programme de rachat d'actions de L'Impériale venant à échéance le 26 juin 2017. En vertu du programme en cours, un nombre maximal de 1 000 000 d'actions peuvent être achetées sur le marché libre. Au 22 juin 2017, L'Impériale a acheté le nombre maximal de 1 000 000 d'actions sur le marché libre et un nombre correspondant 2 287 062 actions d'ExxonMobil afin de maintenir sa participation à 69,6 %, représentant un coût total d'environ 127 million de dollars et un coût moyen de $38,56 par action.

Après plus d’un siècle, l’Impériale reste un meneur de l’industrie en appliquant la technologie et l’innovation pour développer les ressources énergétiques canadiennes de manière responsable. En tant que principal raffineur de pétrole, important producteur de pétrole brut et de gaz naturel, un producteur pétrochimique clé et principal distributeur de combustibles du Canada, notre compagnie s’engage à respecter des normes élevées dans tous ses secteurs.

Fermer